fredericangleviel

fredericangleviel
2015, prix Science du festival du livre insulaire d'Ouessant
1994, prix Auguste Pavie de l'Académie des sciences d'outre-mer
Angleviel Frédéric est historien. Il a longtemps structuré sa recherche selon trois axes majeurs : contacts religieux ; questions identitaires ; sources historiques. Aujourd'hui, il s'intéresse plus particulièrement à l'histoire du temps présent. Calédonien né en 1961 à Nouméa, il fait ses études en histoire, géographie et anthropologie à Montpellier et à Bordeaux. Professeur à l'école normale de Nouméa, il devient en 1990 directeur du Centre de Recherche et de Documentation avant d'être élu maître de conférences puis professeur des universités. Aujourd'hui "historien libéral," il travaille actuellement pour plusieurs collectivités dont le service du patrimoine de la direction de la culture de la province Sud de la Nouvelle-Calédonie.
Après une thèse consacrée à l'histoire de Wallis et Futuna au dix-neuvième siècle (1989), il obtient une Habilitation à diriger des recherches (Hdr) portant sur l'historiographie de la Nouvelle-Calédonie (2002). Auteur de douze ouvrages dont une Histoire illustrée de la Nouvelle-Calédonie (2013), "Les gravures calédoniennes d'antan" (2015), une "histoire du pays Kunié (l'île des Pins)" (2015) et Les fondements de l'histoire de la Nouvelle-Calédonie. Définition, périodisation, sources (2013), il a aussi coordonné quinze publications collectives dont L'histoire de la Franconésie. Approches croisées (2009) et Wallis et Futuna. 3500 ans d'histoire (2014).
En tant qu'écrivain, il a publié en 2010 un roman biographique, « De la Vendetta à la Nouvelle-
Calédonie. Paul Louis Mariotti. Matricule 10318 », un ouvrage de science-fiction, « La menace pourpre. Fresque historique et initiatique » et un recueil "Caléidoscope kanak. 10 nouvelles calédoniennes" (2015)
Pour une présentation plus générale, Cf. le site Wikipedia :
//fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Angleviel
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser